Où sont passés nos rituels?

Dans différentes sociétés traditionnelles, de grands rituels parsemaient les différents moments forts de la vie. Par exemple, dans certaines tribus autochtones, le jeune vivait une cérémonie de quête de vision afin de l’accueillir dans l’âge adulte. De même, dans certains peuples asiatiques, des danses élaborées sont apprises et exécutées dans une cérémonie de passage. Les cérémonies pour accueillir la mort, pour le temps des récoltes ou des semences, pour le changement de saison etc sont tous des exemples que nous pouvons encore trouver dans différentes cultures, souvent trouvant leur source dans un très lointain passé.

Et nous, avons-nous des rituels? Oui, nous avons nos habitudes, rites quotidiens (se brosser les dents, faire un jus vert le matin, ouvrir le journal en rentrant du boulot, etc), nous avons nos rites de passage (premier boulot, mariage, divorce, etc) mais avons-nous gardé le sens et l’intention derrière chacun de ces gestes? Nos vies sont parsemées de multitudes de petits rituels mais nous n’y accordons pas beaucoup d’importance. Nous le faisons par habitude ou par dépit ou par plaisir mais la profondeur du geste, la conscience du moment présent n’y est plus.

Et si retrouver donner un sens à sa vie voulait dire redonner un sens à chacun de nos gestes? Ramener la conscience au moment présent et redécouvrir la magie des petits rituels quotidien ramène la joie, le profond sens d’avoir le pouvoir sur notre vie, d’être apte à accomplir mille et un gestes mais surtout nous connecte à l’abondance intérieure, celle qui nous habite constamment, pour laquelle nous pouvons exprimer notre gratitude. Et qui dit gratitude, dit retrouver le sens de chaque gestes et nous ramène à l’intention et notre pouvoir de créer…

Il y a aussi les grands rituels, ces rites de passages, dont je parlerai dans un prochain article!